PROJET LEGITIMUS. ÉTAT ET CULTURES JURIDIQUES AUTOCHTONES: UN DROIT EN QUÊTE DE LÉGITIMITÉ

États et cultures juridiques autochtones : un droit en quête de légitimité ou, plus simplement, le projet Legitimus, constitue un partenariat international de recherche comparative qui cherche à mieux comprendre les conditions de la mise en place, au Canada et ailleurs, de systèmes de droit qui organisent, sur une base plus égalitaire, la collaboration des cultures juridiques autochtones et non autochtones afin de contribuer à une gouvernance plus efficace.

Pourquoi le surnom Legitimus? Notre choix s’est arrêté sur ce mot latin, qui signifie à la fois « fixé, établi par la loi » et « qui est conforme aux règles, régulier » parce qu’il concilie les deux idées importantes de loi (et donc d’État) et de règles coutumières en plus de souligner un autre élément important du titre long : la légitimité.

MISSION

Les systèmes normatifs endogènes des autochtones ont été largement ignorés par les institutions officielles. Portés par l’oralité et caractérisés par l’absence de formalisme, ils sont difficilement accessibles aux chercheurs non autochtones et donc très peu connus en dehors du monde autochtone. Nous misons sur une relation de solidarité et de confiance avec nos partenaires autochtones pour rompre les solitudes juridiques.

La légitimité du droit est un facteur essentiel pour la vie en société, puisqu’elle induit non pas un sentiment d’obéissance subie, mais un sentiment actif de respect des relations sociales et juridiques. Notre recherche partenariale aide à mieux comprendre les manifestations, les causes et les conséquences des conflits de légitimité normative entre les ordres juridiques autochtones et étatiques, et à identifier les procédés novateurs de gestion de ces conflits.

WEBSITE : HERE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.