Archives de catégorie : Manifestations

CALL for papers – COLLOQUE INTERNATIONAL ANTHROPO-RESPONSABILITÉ 28-29 janvier 2021 – musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris

La scène scientifique internationale est animée ces dernières années par le désir d’une application plus visible du statut de bien commun concernant les vestiges anthropo-biologiques issus des collections archéologiques et ethnographiques. Avec l’arrivée de nouvelles (bio-)technologies toujours plus performantes et le développement des études inter-disciplinaires, ces échantillons de restes humains prennent une place prépondérante dans d’autres disciplines. Ainsi, en parallèle du rôle jusqu’à présent joué dans la reconstitution de l’évolution morphologique et géographique puis biologique de nos lointains ancêtres, ce matériel d’étude est, ces dernières décennies, de plus en plus impliqué dans la compréhension de notre état de santé actuel (par exemple). Cela représente un nombre conséquent de matériel biologique humain collecté et stocké indépendamment dans les différents organismes de recherche ayant procédé au prélèvement et/ou à l’étude. De ce fait, ils se retrouvent au cœur d’une réflexion éthique plus soutenue.

 

Ce colloque intitulé Anthropo-Responsabilité a pour ambition de réunir des spécialistes des disciplines relatives à l’Homme (archéologues, anthropologues, conservateurs de musée, médecins, juristes, biologistes, criminalistes, etc.) autour des questions sur les restes humains et à leurs échantillons biologiques. Le thème instaure volontairement une approche inter-disciplinaire, dans le but de proposer un réseau de connaissances, issu de la pratique sur le terrain et en laboratoire, desquels émergent de nouveaux défis en termes de méthodologie, de réflexion, et d’enjeux éthiques. Il est, en effet, fondamental d’avoir une approche commune visant à limiter les méconduites et les impacts néfastes, tant sur ce matériel fragile (et en quantité limitée) que sur les populations sollicitées.

 

Le champ des questionnements est couvert par trois axes thématiques :

 

1 – État des lieux des disciplines dédiées à l’étude de l’Homme et problèmes éthiques rencontrés : présentation des protocoles en vigueur, du cadre légal des disciplines et des limites méthodologiques puis des problèmes éthiques rencontrés ; que ce soit sur le terrain (lors de fouilles archéologiques, de missions ethnographiques ou d’interventions médicales et médico-légales) et en laboratoire (lors de l’acquisition, du stockage, de l’exposition, de l’analyse et de la circulation).


2 – Apports des vestiges anthropo-biologiques et d’une coalition scientifique : mise en évidence de l’importance de ces vestiges humains et des échanges entre disciplines pour répondre aux diverses problématiques humaines.


3 – Protection des vestiges anthropo-biologiques, de leurs études et des populations associées : réfléchir à des actions communes permettant de pallier les problèmes éthiques allant à l’encontre de l’objectif scientifique commun et de l’intérêt général afin de revoir ces interventions de manière plus collective et transdisciplinaire tout en respectant la fragilité des ressources, la culture associée et leur caractère humain.

 

Modalités de participation :

Les contributions prendront la forme d’une communication orale de 20 min, en présentiel ou en visioconférence (ou pré-enregistrée), à travers des études de cas, des enquêtes de terrain, des synthèses et des questionnements éthiques et sociétaux, sans limite d’ère chronologique et d’aire géographique.

Les propositions d’intervention (ci-dessous) sont à envoyer avant le 8 septembre 2020 à l’adresse suivante : anthropo.responsabilite2021@gmail.com

 

Les actes de ce colloque feront l’objet d’une publication ultérieure.

 

Comité d’organisation :

– Anaïs AUGIAS – présidente de l’association USoM, docteur ès sciences, Paris-Descartes Paris 5. Université Paris-Saclay, UVSQ (EA « LAAB » – Laboratoire Anthropologie Archéologie Biologie)

– Philippe CHARLIER – Département de la Recherche et de l’Enseignement, musée du quai Branly – Jacques Chirac & Université Paris-Saclay, UVSQ (EA « LAAB » – Laboratoire Anthropologie

Archéologie Biologie)

– Hélène LABIT – doctorante, Sorbonne Université – Faculté des Lettres (UMR Orient et Méditerranée, EA Rome et ses Renaissances)

 

Conférence : L’esclavage et la question de l’homme, 30 avril 2020

Programme

10h (heure de Guyane) et 15h (heure de Paris)

1. L’esclavage et la question de l’homme des juristes romains au code noir
Arnaud Paturet, chargé de recherches au CNRS, Centre de Théorie et analyse du droit (UMR 7074) et École normale supérieure, Paris

2. L’esclavage : un fait global
Marc Pave, docteur en histoire moderne, professeur d’histoire en classes préparatoires aux grandes écoles Lettre et chargé de cours d’histoire du droit à l’Université de Guyane

 

Rejoindre la conférence avec l’application zoom :
https://zoom.us/j/7122049210?pwd=OEJpM3NlVDVqd2RubGZjRHdobzg4QT09 
ID de la conférence : 712 204 9210
Mot de passe : 799621

Rejoindre la conférence par téléphone de France, si vous n’avez pas de connexion internet : +33 1 7037 2246 ; +33 1 7037 9729 ; pour joindre la conférence par téléphone d’un autre pays : contacter florence.faberon@univ-guyane.fr 
Contact, information et connexion : florence.faberon@univ-guyane.fr 

Conférence : Peuples autochtones et droit des minorités, 24 avril 2020

Programme

10h (heure de Guyane) et 15h (heure de Paris)

1. Les peuples autochtones : notion, identité et enjeux
Florencine Édouard, ancienne présidente et fondatrice de l’Organisation des Nations autochtones de Guyane et membre de l’association Groupes d’experts et juristes en droits humains et droits autochtones

2. Droit à la terre, aux territoires et aux ressources des peuples autochtones
Alexandre Sommer-Schaechtele, Juriste expert en droits des peuples autochtones et vice-président de l’Organisation des Nations Autochtones de Guyane

3. L’autochtonie en Guyane
Alexis Tiouka, Juriste et conférencier, spécialiste des populations autochtones, membre de l’association Groupes d’experts et juristes en droits humains et droits autochtones

4. Jeunesse autochtone et engagement
Ileen Naomi Colom, Juriste expert en droits des peuples autochtones et membre de l’Organisation des Nations Autochtones de Guyane

5. Groenland, autochtones et décolonisation
Norbert Rouland, Professeur émérite d’Aix-Marseille Université et ancien membre de l’Institut universitaire de France

6. La reconnaissance paradoxale des minorités nationales en Chine
Laurent Sermet, Professeur de droit public à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence

Rejoindre la conférence avec l’application zoom :
https://zoom.us/j/347520159?pwd=Y0k5cU5WbjhJQmFkREpxRzhqYjZPdz09 

ID de la conférence : 347 520 159
Mot de passe : 799621

Rejoindre la conférence par téléphone de France, si vous n’avez pas de connexion internet : +33 1 7037 9729 ; +33 1 7095 0103 ; pour joindre la conférence par téléphone d’un autre pays : contacter florence.faberon@univ-guyane.fr 
Contact, information et connexion : florence.faberon@univ-guyane.fr 

Forum Law as Culture

Through its homonymous forum, the Käte Hamburger Center for Advanced Study in the Humanities “Law as Culture” offers a space for interdisciplinary and intercultural exchange with international guests and fellows at the Center. The forum events normally take place on Tuesdays in the Center’s Max Weber Lecture Room and are open to the interested public. Admission is free.

The current program of April until July 2019 can be accessed here

APLA at AAA 2017 : Speaking Justice to Power

APLA and PoLAR are pleased to announce our special event at the 116th annual meeting of the American Anthropological Association! Join us at Busboys and Poets in Washington DC on Thursday, November 30th for drinks, appetizers, discussion, and a roundtable with special guests Orisanmi Burton, Laura Nader, Ayşe Parla, and Sara Shneiderman.

Contemporary politics seem besieged by an apparent surge of populist longing for authoritarian, “strong man” leaders. Across the world, we have seen rhetorical and electoral assertions of ethnicized sovereignty against outsiders, particularly against “others” within nation-states and migrants. The reasons any given electorate may long for authoritarianism are numerous, including shifts in economic fortunes (e.g., neoliberal policies, rising inequalities within and between states, globalization, and deindustrialization), local political histories and hierarchies, armed conflicts, and massive crises such as climate change and human displacement/migration.

This event is an opportunity for us to collectively consider our responses to the politics of crisis, as both scholars and citizens. How can anthropologists analyze current political events in ways that are timely, well-informed, and accessible to a broad public? How can anthropology contribute to and inform policy decisions that impact the people we work with? Members of the Association for Political and Legal Anthropology (APLA) join with the editors of PoLAR: Political & Legal Anthropology Review to chair an open discussion about making anthropological scholarship more accessible to the public and increasing our profession’s impact in advocating just politics and law. Building from the successful PoLAR/APLA initiative to publish topical responses to current events, such as Trump’s Executive Order 13769 (aka, the immigration ban), series authors and APLA members are eager to make anthropology a voice of progressive engagement — we hope you can join us in that effort!

Busboys and Poets is a politically progressive event space at the corner of 14th and V streets in downtown DC, designed as “a space for art, culture, and politics to intentionally collide.” We chose this site because we want to get APLA and AAA members physically out of the convention center, and hopefully, to get our minds out into the real world as well. The event is free and all are welcome.

https://aplaorg.files.wordpress.com/2017/10/final-invite.jpg